Évitez ces 6 erreurs courantes de calfeutrage des fenêtres.

Découvrez les professions de l'ombre mais indispensables pour qu'un spectacle se déroule bien.
6 professions incontournables dans les coulisses d’un spectacle
1 juin 2018
Découvrez nos conseils précieux pour garder vos genoux en forme
5 conseils pour garder ses genoux en forme
23 juillet 2018
erreur calfeutrage à éviter

Le calfeutrage des fenêtres, processus de colmatage des fissures effectué avec un scellant imperméable à l’eau, est un travail simple et très payant.

Un calfeutrage bien fait peut protéger votre maison contre l’intrusion d’humidité, de courants d’air et contre les fuites de chaleur pendant de nombreuses années. Accomplir cette tâche durant l’été rend la transition vers la saison froide beaucoup plus simple.

Avant de commencer, prenez note de ces six erreurs courantes de calfeutrage afin de les éviter.

1. Choisir un scellant bas de gamme

Quand il s’agit de calfeutrage, vous obtenez ce pour quoi vous payez. Pour une protection durable autour de vos fenêtres, choisissez un scellant de haute qualité à base de silicone ou de polyuréthane.

Le calfeutrage fait 100% de silicone ou d’un mélange de silicone et de latex, est imperméable, flexible, résistant au rétrécissement et durera plus de 20 ans. On le trouve couramment dans les quincailleries. L’inconvénient du mastic silicone est qu’il ne peut pas être peint et qu’il peut dégager une forte odeur lorsqu’il sèche.

Le mastic polyuréthane dure de 10 à 20 ans, peut être peint et adhère bien. Les mousses de polyuréthane en spray sont très résistantes et ont tendance à prendre de l’expansion à mesure qu’elles sèchent. Il s’agit d’une option courante pour le calfeutrage des fenêtres extérieures.

Les options moins coûteuses comme le caoutchouc butyle ou les produits de calfeutrage à base d’huile ou de résine ne sont généralement pas aussi souples et n’adhèrent pas longtemps aux surfaces. Résistez à l’envie d’économiser de l’argent sur le calfeutrage, c’est notre meilleur conseil.

2. Recouvrir du vieux calfeutrage

Le calfeutrage a tendance de durcir à mesure qu’il vieillit, se détachant habituellement de sa surface et laissant l’humidité s’accumuler. Si vous n’enlevez pas suffisamment de vieux calfeutrage, vous risquez de laisser de l’ancienne humidité à la surface de la fenêtre. Utilisez un couteau à mastic ou un outil tranchant pour l’enlever.

Pour ôter le vieux calfeutrage durci, vous pouvez appliquer un gel nettoyant pour calfeutrage. Laissez reposer 2 à 3 heures pour détacher le calfeutrage avant de le gratter. Nettoyez ensuite la surface avec un nettoyant ménager ou de l’alcool à friction et assurez-vous que la surface est propre et sèche avant de procéder au calfeutrage.

Conseil : pour savoir si vous avez manqué des fissures, essayez le test de l’encens. Tenez un bâtonnet d’encens brûlant contre les bords d’une fenêtre. Si un courant d’air passe, la fumée sera soufflée à l’ horizontal. Si ce n’est pas le cas, elle se dirigera normalement vers le haut.

3. Ne pas utiliser le bon pistolet applicateur

La cartouche de calfeutrage que vous achetez à la quincaillerie n’est pas conçue pour être utilisée en tant qu’outil d’application directe. Vous aurez besoin d’un pistolet à calfeutrer de bonne qualité pour bien l’étaler. Lorsque vous magasinez ou utilisez un pistolet à calfeutrer, recherchez un modèle qui a une prise confortable et une tige à piston lisse.

Les pistolets bon marché ont tendance à appliquer le calfeutrage de façon inégale, ce qui résulte d‘un travail désordonné. Il faut d’abord couper la buse de la cartouche de calfeutrage à la taille de talon désirée, percer le joint intérieur, puis l’insérer dans le pistolet de calfeutrage. Par la suite, sceller les fissures avec du calfeutrage en exerçant une pression uniforme et constante, tout en maintenant le pistolet à un angle de 45 degrés.

4. Application d’une trop grande quantité du produit

Si la fissure que vous scellez dépasse 1/2 pouce de largeur ou 1/2 pouce de profondeur, ne soyez pas tenté d’ajouter simplement plus de calfeutrage autour de la porte. Remplissez plutôt l’espace avec une tige arrière (un petit segment de corde en mousse appelé backer rods) afin de le combler avant de calfeutrer.

5. Lissage du joint

L’outillage est le processus de lissage du calfeutrage après son application. Cette étape garantit que votre travail est efficace et qu’il a l’air soigné et professionnel. Vos mains sont souvent le meilleur outil à utiliser pour ce processus. Après avoir appliqué un cordon de calfeutrage, passez votre doigt le long du fil pour vous assurer qu’il comble le vide.

Plongez votre doigt dans de l’eau savonneuse avant de procéder au lissage pour vous assurer que le scellant ne colle pas à votre peau ou utilisez un glaçon.

L’entretien de vos fenêtres est une façon d’assurer que votre maison demeure dans un état optimal au fil des saisons. L’été et l’automne sont les meilleures saisons pour commencer les procédures d’entretien de bâtiment.