3 façons d’économiser de l’argent en changeant ses habitudes alimentaires

piqûre de moustique
Un printemps pluvieux est un été riche en moustiques
7 août 2017
habitudes-alimentaires

Nous voulons tous économiser de l’argent et cesser de dépenser autant.  Il est indispensable, pour que cela soit le cas, d’avoir conscience de ses dépenses. Prenez un instant pour réfléchir à l’argent que vous sortez de vos poches chaque semaine. Où va-t-il ? Pas besoin d’être un devin pour le savoir. Il va dans la consommation de nourriture, de restaurant et dans votre épicerie.

En effet, les biens consommables liés à la nutrition forment la plus grosse partie des budgets de la grande majorité des foyers et des individus. Élément essentiel à la vie, la nourriture coûte de plus en plus cher. Cependant, il est possible d’épargner une petite fortune en faisant les bons choix et en posant des gestes qui nous permettront d’économiser sur la portion alimentation de notre plan budgétaire. Voici 3 changements d’habitudes alimentaires qui vous aideront dans votre quête.

Haro sur le gaspillage !

À quoi bon acheter des aliments coûteux en grande quantité, si nous allons en jeter la moitié à la fin de la semaine ? Qu’on le veuille ou non, nous avons tous cette petite crainte de manquer de quelque chose, ou qu’un invité se pointe à notre porte sans avertissement. C’est pourquoi nous achetons plus que ce que notre maisonnée peut consommer dans le temps imparti par les dates de péremption. La surconsommation et le gaspillage, en plus d’être des tares pour l’environnement et la planète, nous font perdre de l’argent à un rythme fou. Il faut donc prioriser une stratégie d’achat responsable. Sans vous limiter, il est bon de mettre un frein à certaines envies qui ne sont pas réellement des besoins.

Dans un premier temps, si vous remarquez que, lorsque vous cuisinez, vous ne mangez pas tout dans votre assiette, il serait peut-être plus judicieux de faire de plus petites portions, surtout si vous êtes seul. Ainsi, au lieu de 4 steaks, achetez-en seulement 3, limitant les coûts.

Dans un deuxième temps, pensez à faire vos courses dans les épiceries qui offrent la possibilité d’acheter en vrac. Écologiquement préférable, puisqu’il n’y a pas d’emballage plastique polluant, vous pourrez prendre la quantité dont vous avez réellement besoin. Fini les pots extra gros de yogourt que vous ne pouvez terminer. Votre budget vous en remerciera, car cela coûte drastiquement moins cher que les emballages traditionnels.

Faire des lunchs, c’est payant !

Si l’épicerie est dispendieuse, manger au restaurant l’est encore plus, surtout les midis au bureau. S’acheter un sandwich à 8$ tous les jours, alors qu’il est possible d’en avoir 5 pour le même prix quand elles sont faites maison, cela fait une bonne différence dans votre budget. Rien ne vous empêche d’y aller une fois de temps en temps. Cependant, tout se joue dans la modération !  Et si vous avez la chance d’avoir un micro-onde sur les lieux de votre emploi, c’est encore mieux ! Rien de meilleur qu’un lunch chaud fait maison.

Réduisez votre consommation de viande

La viande, de tout type, est l’élément qui est le plus dispendieux de votre panier d’épicerie. En réduisant votre consommation, vous dépenserez beaucoup moins tous les mois. Attention, il n’est pas obligatoire de devenir végétarien, mais varier et manger plus de légumineuses ne peut qu’être bénéfique pour vous, autant sur le point financier que physique.

Cuisiner à la maison et une meilleure alimentation : la clé des économies

Pour faire des économies rapides d’argent, il vous faut couper dans les dépenses superflues. Sans le savoir, nous en faisons beaucoup dans le domaine de l’alimentation. En changeant nos habitudes de consommation, vous épargnerez beaucoup de sous, en plus de manger beaucoup plus sainement.